La fin et le début

Le premier acte de l’aventure Sublutetia touche à sa fin ; la trilogie est désormais complète, et si la Poste ne faisait pas de la rétention avec mes colis, j’aurais même le troisième volume imprimé entre les mains (dire que je l’attends avec impatience serait un euphémisme). Si je parle de premier acte, c’est parce que désormais, la trilogie a sa vie propre, qui ne dépend plus tellement de moi. Il y a les lecteurs, avant tout, mais aussi tous ceux qui pourraient avoir envie de s’approprier les livres d’une manière ou d’une autre.

Mais ne mettons pas la charrue avant les boeufs : ce fameux tome 3 sort le 1er octobre, et j’espère bien qu’il vivra, comme les précédents, un très bel automne et un hiver enthousiasmant. J’aurai l’occasion de vous communiquer, ici même, les dates des prochaines rencontres, dédicaces, etc.

Pourquoi un nouveau blog, au fait ? Tout simplement parce que si la trilogie Sublutetia se termine, moi… je continue ! Les projets ne manquent pas, il y a un nouveau roman sur le feu, un livre-disque en approche pour le 16 octobre (oui, dans un mois) ; bref, plein de choses qui ne rentraient plus dans le cadre de l’ancien blog consacré à Sublutetia. Et puis, je dois l’avouer, il y avait aussi un aspect technique. J’avais créé le précédent blog de mes blanches mains, comme un grand, sans passer par ces outils très pratiques que sont WordPress et consorts. Le système de commentaires très rudimentaire que j’avais mis en place ne me permettait pas de répondre rapidement à vos interventions (« Quand sort le tome 2 ? » => « Mmm, il est sorti il y a quatre mois, désolé, j’avais pas vu la question« ) et de même, les intervenants n’étaient pas notifiés de mes réponses. Ca va changer, tout ça ! J’ai tenu à conserver l’adresse « Sublutetia.com » par superstition : c’est que je lui dois beaucoup, à cette cité souterraine…

Je souhaite que ce nouveau blog, moins fastidieux à alimenter de mon côté et un chouïa plus interactif du vôtre, me permette de garder le contact avec tous mes lecteurs. J’ai toujours trouvé un peu triste qu’il y ait une barrière entre ceux qui écrivent et ceux qui lisent. En tant que lecteur, j’en ai souffert (avec une complication supplémentaire : 90% de mes auteurs favoris étaient morts avant ma naissance) ; pas question de faire subir le même sort à ceux qui me font le bonheur d’acheter mes livres.

Bienvenue par ici, donc… et à très vite !

PS : je sais que le design de l’ancien blog avait un côté un peu moins « salle d’attente de dentiste » que celui-ci… Mais j’étais quand même un peu embêté de m’approprier le travail de Rémi Saillard. Si j’ai une idée géniale, j’essaierai de rajouter un peu de gaieté, tout de même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>