– Le chant « magique » qu’entonne Christopher pour endormir Banerjee provient d’une chanson qui n’a absolument rien de sacré, et qui figure sur l’album éponyme d’Ananda Shankar. L’album, sorti en 1970, contient des reprises « à l’indienne » de hits de la pop (les Stones, les Doors), et des morceaux indiens traditionnels réarrangés pour l’occasion. Raghupati en fait partie ; je pense que si je tombe sur un lecteur d’origine indienne, ça l’amusera beaucoup ! Mais que voulez-vous : mes connaissances en Hindi sont limitées (pas totalement égales à zéro non plus : j’ai commencé à apprendre !)

MI0001508862

 

– Le visionnage intensif de Downton Abbey a été un bon moyen de me conditionner pour les scènes se déroulant dans le manoir de Lord Scriven.

– Lord Scriven s’appelait initialement « Lord Tyrrell ». J’ai trouvé qu’une marque de chips, ce n’était pas très judicieux, au final (même si ce sont mes préférées, surtout les « Lightly sea salted »). J’ai parcouru la liste des membres de la Chambre des Lords avant de tomber sur ce nom qui me semblait sonner joliment.